Conçu pour la vie urbaine, le Toyota C-HR 2018 est le compagnon de voyage estival par excellence. Il nous a conduit dans trois des villes les plus populaires au pays.

1.-Hero

Urbain, séduisant, audacieux et novateur. Voilà autant d’attributs qui décrivent à ravir le Toyota C-HR 2018 – et qui décrivent tout aussi bien ses conducteurs et ses passagers.

Conçu à l’intention de la génération Y, ce multisegment urbain branché est à l’image de ses jeunes adeptes à la page, tout à la fois cool et parfaitement à son aise en milieu urbain. Polyvalent, élégant et de haute technicité, il a été conçu pour plaire à tous les amateurs de conduite ludique.

S’il pouvait choisir une destination, ou mènerait-il avec prestance ses passagers cet été? Uniquement aux meilleurs endroits fréquentés par les citadins à la recherche d’aventures exclusives en
bonne compagnie.

Laissons donc le Toyota C-HR nous guider alors que nous visitons trois des villes les plus dynamiques au pays.

2.-Vancouver

« Que tu es jolie, ma belle, que tu es sophistiquée et enjouée… Vancouver, c’est Manhattan entourée de montagnes. C’est une ville fluide, une ville de demain, où se côtoient les cultures de l’Inde, de la Chine, de l’Angleterre, de la France et de la côte nord-ouest du Pacifique. C’est la grande sœur nord-américaine branchée. » — The New York Times

Avec une telle réputation, on ne se surprendra pas de voir le tout nouveau Toyota C-HR s’y aventurer. S’il est vrai qu’il est attiré par les montagnes, l’océan et le superbe feuillage, c’est d’abord la jungle urbaine qui le séduit. Vancouver présente de nombreux quartiers de grande renommée qu’il fait bon explorer, mais elle est surtout un haut lieu du modernisme chic de la côte ouest.

Un havre gastronomique et un paradis du magasinage

Si vos passagers ont le palais fin, rendez-vous au quartier de Gastown pour faire plaisir à leurs papilles gustatives – et aux vôtres. Vous y trouverez des camions de cuisine de rue de classe mondiale (ne manquez pas les tacos aux poissons croustillants de Tacofino) ainsi que des restaurants recherchés, comme le Miku, situé au bord de l’eau.

Si vous recherchez l’éclectique, vous pouvez faire appel à Vancouver Foodie Tours (422 Richards St.) pour échantillonner les meilleurs mets. Pour faciliter la digestion, faites une balade dans les rues secondaires de Gastown pour y visiter de superbes galeries d’art et autres boutiques exploitées par des artistes locaux. Si votre aventure gastronomique a quelque peu grevé votre budget, le magasin Community Thrift & Vintage, qui a pignon sur rue au 41 West Cordova St., est un lieu de pèlerinage pour ceux qui recherchent des articles uniques.

3.-DJLa vie nocturne

Si c’est vous qui prenez le volant, au coucher du soleil, mettez le cap sur le quartier des spectacles de Vancouver. Vous y trouverez boîtes de nuit, restaurants et bars branchés. Longez Granville St. pour trouver votre lieu de prédilection, mais ne manquez pas de vous arrêter dans quelques-uns des établissements populaires du quartier.

Le Venue Nightclub (881 Granville St.) présente des spectacles d’artistes et groupes de tous les genres musicaux. Pour une atmosphère plus détendue et une excellente expérience musicale, faites un arrêt au Roxy Cabaret (932 Granville St.).

Si votre groupe désire accompagner la lune dans une partie de son périple, allez vous divertir au Gorg-O-Mish Dance Club (695 Smithe St.) jusqu’aux petites heures. La danse vous a creusé l’appétit? Terminez votre soirée avec un délicieux repas au Tsui Hang Village (1193 Granville St.), le restaurant chinois ouvert 24 heures par jour le plus renommé de la ville. Il se trouve à deux pas du quartier des spectacles de Granville St. et vous permettra de clore la soirée sur une bonne note gastronomique.

De la ville à l’aventure

Après avoir bien profité du centre-ville et de ses activités à haut volume, prenez la route pour vous rendre sur la rive nord de Vancouver. C’est là que vous attend le pont suspendu de Capilano. Âmes sensibles s’abstenir!

Suivez le chemin emprunté par des millions d’autres visiteurs pour traverser ce pont suspendu de 137 mètres qui surplombe la rivière Capilano à une hauteur de 70 mètres. Ou relevez le défi de la promenade Cliffwalk, composée de ponts suspendus le long d’une falaise de granite donnant sur le canyon Capilano. Vous pouvez aussi prendre les cimes d’assaut avec Treetops Adventure, une promenade composée de sept petits ponts suspendus longeant la canopée forestière dominée par d’énormes sapins de Douglas.

4.-Toronto

La plus grande ville canadienne est vibrante d’activités en été. Tellement que le C-HR a eu du mal à isoler ses destinations favorites au cœur de la capitale ontarienne. En voici néanmoins quelques-unes, qui ont séduit ses conducteurs à la fois branchés et curieux.

Des quartiers mémorables

Le magazine Vogue n’avait pas tort lorsqu’il a classé la Queen St. West parmi les 15 rues les plus cool au monde.

Selon Nick Remsen, journaliste chez Vogue, cette rue doit sa désignation « notamment à ses pâtisseries et boutiques de mode indépendantes et à ses galeries discrètes – autant d’emblèmes d’une culture branchée ». (À tout hasard, voici deux de ces galeries discrètes, au cas où elles le seraient un peu trop : la Twist Gallery, au 1100 Queen St. W., et la Birch Contemporary, au 129 Tecumseh Ave.)

Ce qu’il ne dit pas, cependant, c’est que cette rue constitue une balade estivale infiniment amusante lorsqu’on la parcourt les glaces baissées, avec ses commerces fourmillants et ses tramways qui ralentissent la circulation au rythme d’un limaçon. Prenez pour case départ l’angle de Queen St. W. et University Ave., et roulez vers l’ouest jusqu’à Bathurst St. Arrêtez-vous pour vous humecter le palais au Sky Yard, une terrasse située sur le toit de l’hôtel Drake (1150 Queen St. W.), ou au bar Underground du même établissement, dans une ambiance de musique indépendante.

Retrouvez votre jeunesse

Toronto vous réserve de nombreuses expériences uniques à des endroits parfois un peu hors des sentiers battus. Pour les trouver, il suffit de savoir où aller, comme dans le cas de Pursuit OCR (444 Dufferin St.). Cherchez-le en ligne pour un aperçu!

Il s’agit du premier parcours d’obstacles intérieur destiné à l’entraînement au pays. Autrement dit, d’un terrain de jeu de 10 000 pieds carrés pour adultes.

On y trouve des balançoires à pneu, des murs cordés, des cages à singes extrêmes et un énorme puits de balles. (Nous avons déjà précisé qu’il s’adresse aux adultes, pas vrai?)

Si vous êtes prêt à relever le défi, vous pouvez vous inscrire à l’une des nombreuses classes de culture physique organisées pendant toute la journée. Ou vous pouvez simplement vous amuser dans le parcours d’obstacles pour retrouver votre jeunesse.

5. partyThéâtre Outré

Si vous aimez vous targuer d’être à l’avant-garde, vous ne voudrez pas rater le très populaire Fringe Festival, qui a lieu du 5 au 16 juillet.

Cet établissement indépendant présente des pièces mêlant le drôle au bizarre, des danses, des arts visuels et des spectacles innovateurs interprétés par de nouveaux artistes ou par des habitués des planches.

L’attrait de ce festival, c’est qu’on ne sait jamais tout à fait à quoi s’attendre.

C’est là que des pièces à succès de renommée nationale et internationale ont fait leurs débuts, notamment « Kim’s Convenience » et « ‘da Kink in My Hair ». C’est une des destinations favorites du C-HR parce que les spectacles sont présentés dans de petits recoins de la ville, ce qui permet de profiter de la conduite estivale le temps de s’y rendre. Pour savoir ce qui est à l’affiche cet été, visitez le site fringetoronto.com.

6.-Montreal

Tout comme pour le C-HR, pour les Montréalais, le jeu c’est aussi sérieux que le travail. En été, cette grande métropole a tout pour plaire : arts, culture et divertissements de tous acabits.
Le C-HR sent déjà son moteur s’emballer…

Le « Mile-Ex » serait-il le nouveau « Mile End »?

Pour commencer votre aventure montréalaise, rien de mieux que de vous rendre au quartier du Mile End, désigné « capitale branchée du Canada ».

C’est ici que s’attroupent de jeunes citadins fervents d’arts et de musique dans les nombreux studios, cafés et bars du quartier. (C’est d’ailleurs dans ce quartier qu’Arcade Fire a fait ses débuts.)

La Casa del Popolo (4873, boul. St-Laurent) peut être considérée comme le noyau du quartier. Ses vocations sont multiples, jouant tout à la fois le rôle de café équitable, de salle de musique, de resto-bar et de galerie d’art.

Et encore, il n’y a pas que le Mile End. De nombreux jeunes branchés lui préfèrent désormais le Mile-Ex, un village urbain plus abordable enclavé aux abords du marché Jean-Talon (7070, av. Henri-Julien) où il fait bon se sustenter.

Le Mile-Ex présente un aspect plus modeste, ce qui n’enlève rien à son charme et à son ambiance plus jeune. D’anciens bâtiments industriels abritent artistes et groupes communautaires. Des commerces éclectiques y partagent des espaces communs.

Parmi les incontournables, citons le restaurant Mile-Ex (6631, rue Jeanne-Mance), ainsi que l’Alexandraplatz, (6731, av. de l’Esplanade), une ancienne brasserie devenue l’un des bars les plus courus de Montréal pendant la saison estivale.

Foresta Lumina

Montréal a des centaines de boîtes de nuit pouvant satisfaire à tous les goûts. Mais tout juste à l’extérieur de la ville, vous trouverez un endroit qui devient magique à la tombée de la nuit.

Lieu primé, Foresta Lumina (135, rue Michaud, Coaticook) est un parcours nocturne illuminé digne d’un conte de fées. Le parcours multimédia de deux kilomètres traverse sept zones illuminées au cœur d’un parc provincial. Laissez-vous séduire par le Jardin des souhaits ou encore par la Berge enchantée, et savourez une expérience de rêve tout au long du parcours.

7.-EDMLe Beachclub

Si vous appréciez la musique électronique, ne manquez pas de vous rendre cet été au plus grand complexe extérieur d’Amérique du Nord, un lieu où viennent fêter les membres de la génération Y.

Chaque fin de semaine, le Beachclub (701, 38e rue, Pointe-Calumet) organise des concerts de musique électronique présentés par des artistes locaux et de renommée mondiale.

Imaginez une plage de villégiature s’étendant à perte de vue, dotée d’une immense piste de danse à ciel ouvert et de multiples bars et aires de restauration. Pour bénéficier du surclassement VIP, réservez une cabana ou un balcon offrant une vue prenante du site et le meilleur accès à tous les divertissements.

Où donc le C-HR pourrait-il encore vous mener? Il est toujours à la recherche de nouveaux divertissements convenant parfaitement aux conducteurs hédonistes. Certes, il ne pourra pas se joindre à vous
à la fête, mais il vous y transportera volontiers dans une atmosphère confortable et avec un style ultramoderne.

Comme vous, il a un goût marqué pour l’aventure et il sait la découvrir — et la savourer — à tout coup.